Le rempotage des plantes succulentes

rempotage plantes succulentes

Le rempotage est un moment déterminant dans la vie d’une plante. C’est lui qui donne une nouvelle impulsion à sa croissance ou au contraire peut lui porter un coup d’arrêt fatal… Un bon rempotage dépend de l’adéquation de 3 paramètres :

le choix du pot :

Préférez les pots en terre (aération et stabilité accrues) pour les gros sujets, les plantes délicates ou les plantes exposées en extérieur… Les pots plastiques sont plus économiques, permettent un gain de place et une réduction de la fréquence d’arrosage. Un bon compromis peut être trouvé avec l’utilisation des pots céramiques. A propos de la forme du pot, les succulentes poussent bien à l’étroit. Les plantes évoluant en colonies, touffes etc… peuvent être rempotées en pot de taille basse ou en coupe. Les plantes columnaires, candélabres, arbustives etc… demandent un pot plus profond.

le moment du rempotage :

Lorsque le pot manque de stabilité, ou que la plante déborde, il s’avère nécessaire de rempoter (en moyenne tous les 2 à 3 ans). Afin d’en minimiser les risques il est préférable de le réaliser au début de la période active de végétation (printemps ou automne).

la qualité du terreau :

A côté du terreau à cactus classique (1/3 terreau universel + 1/3 terre franche + 1/3 matériaux drainant), on peut adapter le substrat en fonction des catégories de plantes à rempoter.

Pour les variétés délicates, on diminuera la part d’humus au profit du drainage, alors que pour la plupart des succulentes on pourra augmenter la part du terreau.

Un plus consiste à rajouter une couche de gravier, pouzzolane, sable grossier… en surface du pot, afin de prévenir le pourrissement du collet des succulentes.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.